© 2023 by Nature Org. Proudly created with Wix.com

Journal de Bord - Team Asie - Semaine 5

April 18, 2017

Semaine 5 (9 – 16 avril), depuis le Vietnam.

 

Après un dernier week-end passé à Phnom Penh au Cambodge, nous avons pris un bus le lundi 17 mars pour nous rendre à Ho Chi Minh Ville (également connue sous le nom de Saigon) au Vietnam. Comme d'habitude, il a fallu se montrer patient pour voir passer les 250 km de trajet, effectués en 7 heures dans un bus où, heureusement, cette fois la climatisation fonctionnait. Après environs une heure au poste frontière, nous voici désormais au Vietnam !

Le premier changement majeur visible est l'apparition de l'alphabet vietnamien appelé « Chữ Quốc ngữ », qui est un alphabet latin utilisé depuis 1954 et augmenté de « diacritiques », des sortes d'accent, permettant de distinguer les différents tons de la langue.

 

 

Une autre différence notable est la disparition des tuk-tuk si répandus au Cambodge et l'apparition d'innombrables taxis ! Le trafic est aussi bien plus important dans cette imposante ville qui est plus moderne que Phnom Penh, comme en atteste le nombre importants de buildings et de tours d'immeubles.

 

 

Par contre, il fait toujours aussi chaud, voire encore plus qu'à Phnom Penh (environ 38°C sur toute la semaine en journée).

 

Après avoir posé nos affaires dans un gîte où nous dormions chez les propriétaires d'un café, nous avons déambulé dans cette ville dynamique et très peuplée (plus de 8 millions d'habitants). Nous sommes notamment allés retirer de l'argent, pour recevoir nos premiers Dongs vietnamiens (25 000 dongs vietnamiens est équivalent à 1 dollar, soit un peu moins d'un euro) : on devient très vite millionnaire au Vietnam ! Le soir, nous avons retrouvé un camarade de l'Ense3, Lucas, qui effectue son stage dans un laboratoire de la ville et qui nous a communiqué quelques bons plans pour les jours à venir.

 

 

Mardi 11 avril matin, nous avions rendez-vous dans le District 2 avec M. Binh Vuong, responsable du développement de l'organisme Change, faisant partie du réseau d'ONG 350.org. Nous avons notamment échangé sur les actions de son organisme, répertorié comme institut de recherche et qui a pour but de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux écologiques et environnementaux, comme le changement climatique ou la préservation de la biodiversité.

 

 

 

L’objectif de Change est de montrer au grand public qu'il existe des moyens simples pour émettre moins de gaz à effet de serre, comme en mettant en place des panneaux solaires dans les zones plus rurales. Ils mènent notamment des actions pour expliquer les centrales à charbon, très répandues au Vietnam, peuvent être substituées par les énergies renouvelables, encore assez marginales, ou encore pour montrer l'importance des forêts. Leurs stratégies de communications sont variées et permettent ainsi de toucher le plus grand nombre : concerts, marches, campagnes de photographie. Ils peuvent également compter sur le soutien de plusieurs célébrités locales, endossant le rôle d’ambassadeurs Change.

 

Le Vietnam est un pays d'un peu moins de 100 millions d'habitants dont le développement est important : dans les prochaines années, l'Etat a pour objectif de devenir un des pays forts du charbon dans le Monde alors qu'il s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 8% . Le défi s'annonce compliqué !

 

Ensuite, nous avons profité de notre présence dans le District 2 pour découvrir des quartiers résidentiels où vivent nombreux expatriés et où l’on trouve aussi beaucoup de cafés et de petits restaurants sympathiques. C'était une de nos premières confrontations avec la chaleur, car il devait sans doute faire plus de 40°C au soleil !

 

Le lendemain, nous profitions d'une journée de libre pour visiter le musée de la guerre du Vietnam, la cathédrale de Notre Dame de Saigon, et la Poste d'Ho Chi Minh Ville anciens bâtiments coloniaux. Ensuite, nous sommes allés sur la place Nguyen Hué, qui est jonchée de grands buildings impressionnants : on pourrait presque se croire dans un petit New York !

 

 

Le jeudi, nous avons passé la journée à traiter les informations détenues jusqu'ici, afin de finir de rédiger nos compte-rendus de rencontres. A la base, nous devions rencontrer un institut de recherche conseillant les pouvoirs publics, mais la directrice n'a finalement pas eu le temps de nous recevoir: nous la rencontrerons ainsi sûrement à Hanoï le mois prochain.

 

Le soir, nous avons dîné avec 2 jeunes vietnamiens, qui étaient des amis en commun de Tom. Après une demi-heure pour trouver le restaurant, nous avons pu apprécier les spécialités vietnamiennes comme le Banh Xéo ! Nous avons bien sympathisé avec Thach et Duyen et avons décidé de nous revoir le dimanche suivant !

 

 

 

Le vendredi, nous avions rendez-vous avec un chercheur français de l'IRD, le docteur en géochimie Cyril Marchand, spécialiste des mangroves. Il dirige l'Observatoire des mangroves dans la zone Indo-Pacifique. Les mangroves sont constituées d’espèces végétales capables de stocker bien plus de carbone que les forêts classiques et ce, pour des durées plus longues. Elles constituent donc un enjeu important pour l’atténuation du changement climatique.

 

 

 

 

Pendant près de deux heures, le Dr Marchand nous a transmis beaucoup de connaissances sur les mangroves, dont les palétuviers sont amenés à migrer vers les terres avec le changement climatique. Aussi, la montée des océans est plus rapide que la migration vers les terres : cela peut s’avérer problématique. Cependant, si les mangroves sont menacées, c'est davantage à cause de l'activité humaine (notamment la déforestation) qu'à cause du changement climatique. Nous nous rendrons la semaine prochaine dans la mangrove de Can Gio, où l'IRD a installé plusieurs capteurs de mesure.

 

Samedi, nous avons notamment visité le musée des Beaux Arts et des Arts Contemporains, puis le grand marché de Ben Thanh situés pas très loin de notre auberge, ainsi que le district 5, quartier chinois de Ho-Chi-Minh.

 

 

Le dimanche, nous partagions le déjeuner très gentiment concocté par Thach et sa famille, après avoir marché un peu dans le district Binh Thanh. C'était délicieux ! Nous le reverrons ainsi très rapidement pour le remercier de ce repas qui nous a été offert.

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload