© 2023 by Nature Org. Proudly created with Wix.com

Journal de bord - Team Amérique - Semaine 6

May 14, 2017

Semaine 6 (08/05– 14/05), depuis la Bolivie

 

 

Arrivés à San Pedro de Atacama nous découvrons ce village fait de maisons en terre où la chaleur du jour contraste avec le froid glacial une fois la nuit tombée.

Nous avons ainsi pu réaliser dès les premiers jours de cette semaine de transition avant la Bolivie, que désert n’est pas forcément synonyme de température caniculaire.

 

Les -13°C relevés lors de notre première excursion aux geysers d’El Tatio à 4200m d’altitude ont pu confirmer nos craintes et nous donner un avant-gout du mal des montagnes. Cette visite nous a permis d’apprécier le caractère grandiose et le potentiel géothermique incroyable du 3ème site de geysers du monde qui recense plus de 8% de ces types de manifestations.

 

Pour nous rendre en Bolivie nous prévoyions une excursion à travers lagunas et canyons jusqu’à Uyuni et son célèbre Salar en nous emmenant jusqu’à 5000m.
Le temps pour Léa de se rassurer avec l’achat de chaussettes en Alpaga et de plantes locales aidant à l’acclimatation aux hautes altitudes et nous rencontrons René, notre chauffeur et guide pour cette aventure de 3 jours.

 

Le premier jour, nous visitons les lagunas Blanca et Verde ainsi que le désert de Dali, nommé ainsi car les rochers qui y siègent taillés par le vent donnent à ce paysage une allure de tableau du célèbre peintre. C’est aussi pour nous l’occasion de nous relaxer sous la neige dans les Aguas Calientes du parc national.

 

A la fin de la journée, nous tentons de prendre part à une partie de football à 4200m mais nous sommes vite rattrapés par le manque d’oxygène et ébahis par la condition physique des locaux.

 

 

 

Cette nuit est pour tous l’occasion de maux de têtes mais la reprise du voyage le lendemain nous rappelle très vite à la magnificence des lieux. La Laguna Colarada et les flamants roses qui la peuplent, les canyons, l’Arbol de Piedra et des hordes de lamas nous accompagnent jusqu’à la tombée de la nuit et la découverte de l’hôtel de sel. Nous dormons dans ce décor incroyable avec nos

compagnons de voyage avant le réveil à 5h du lendemain matin et l’ultime étape de notre voyage, le Salar d’Uyuni.

 

 

La matinée du vendredi est ainsi dédiée à la découverte du plus grand désert de sel du monde, étendu sur 12 500 km2. La vision du lever de soleil, de l’île Incahuasi et l’expérience d’horizon infini offerte par cette plaine, nous permet de réaliser la majestuosité de ce lieu.

 

L’arrivée dans la ville d’Uyuni, dont le décor pourrait se prêter à un Western, se révèle ensuite forcément un peu décevante mais la rencontre insolite de Robert, ancien biologiste, dans un bar où nous fêtions notre arrivée en Bolivie, nous donne déjà de nombreux éléments pour nos rencontres à venir.

Nous embarquons maintenant pour la Paz où nous nous remettrons au travail dès lundi avec la rencontre de la fondation FundaPro qui œuvre dans l’accompagnement de producteurs locaux.

 

Hasta Luego !

Please reload

Posts Récents
Please reload