© 2023 by Nature Org. Proudly created with Wix.com

Journal de Bord - Team Afrique - semaine 11

May 23, 2017

 

Semaine 11 (16/05 –22/05), depuis l'Afrique du Sud

 

Bonjour à tous et bienvenue dans le journal de bord! Retrouvez ici toutes les semaines des nouvelles de chaque groupe, des anecdotes, des récits de rencontres et de voyages.

Au programme du journal de bord de cette semaine, un pilote qui se converti en guide aérien, la découverte de la multi-culture sud-africaine, une magnifique randonnée et la visite d'une île symbole de la nation arc-en-ciel.

 

Mardi 16/03, 16h30, nous quittions le sol sénégalais. Nous y laissons ses taxis aux contrôles techniques douteux, sa bonne humeur, sa ponctualité quelque peu approximative, son délicieux TieubouDjeun... mais également de belles rencontres et de nouvelles amitiés. En route pour Cape Town en Afrique du Sud. Notre trajet comprenait une escale à Nairobi, capitale kényane, en Afrique de l'est. Si notre premier vol s'est essentiellement effectué de nuit, le soleil s'est levé durant notre courte escale. La seconde partie du voyage nous montra que, si ce « petit » voyage de 5 mois nous apprend beaucoup, le continent africain nous réserve encore de nombreuses surprises. Mis à part la verdure que l'on retrouve avec plaisir, nous n'avons pas tardé à être ébahis. A peine la frontière tanzanienne traversée, c'est le mythique Kilimandjaro qui fait face au soleil levant. De l'autre côté de l'avion, nous découvrons le magnifique lac rose de Narton. Après plusieurs heures au dessus de la savane africaine, des milliers de lacs de l'Afrique centrale, l'avion fait une halte à Livingstone, au Zimbabwe. Si les paysages environnantes donnent des envies d'aventure, c'est le décollage qui va nous révéler la magie de la région. Au loin, nous apercevions une fumée d'origine inconnue. C'est alors que le pilote s'est découvert des talents de guide touristique. Il décida de faire un tour complet pour que les deux côtés de l'avion puissent profiter de ce qui n'était autre que les chutes Victoria. Après cet agréable trajet, nous arrivons enfin au Cap. Nous découvrons un pays très différent des deux précédents (Maroc et Sénégal). L'organisation est très occidentale. Une de nos première remarque commune a été : on dirait les États-Unis. Les dibiteries, marchands ambulants et épiceries laissent place aux bars, restaurants, grattes ciels… Le pays arc en ciel tient ces promesses de cosmopolitisme. Nous avons déposé nos sacs dans une auberge de jeunesse de Long Street, proche du centre, pour environ dix jours. Premier soir, nous abandonnons la gazelle et autres bières sénégalaise pour des brasseries locales. Après la fatigue de la première partie du voyage et un long trajet, la soirée s'est terminée avant même de commencer. C'est à 20h (18h sénégalaise) que nous avons entamé une nuit bien méritée !

Jeudi 17/03, nous avons rendez-vous en périphérie du Cap à 10h. Malheureusement, le taxi réservé par l'auberge ne connaît pas l'adresse et nous dépose dans les environs. Jusque là nous étions à l'heure. Seulement, les environs sud africains sont plus grands que prévus. Après quelques indications contradictoires des riverains, nous avons rencontré un couple de retraités qui nous a gentiment mené à une agence immobilière détenant toutes les information sur le quartier. Nous sommes finalement arrivés avec quelques 30min de retard. C'est quelque peu gênés que nous avons donc rencontré nos interlocuteurs. Mais leur super accueil, accompagné d'un café, le premier non-soluble depuis longtemps, nous ont remis en confiance et d'attaque pour en apprendre plus sur l'association « Project 90 by 2030 ». Leur implication auprès des communautés défavorisées, leur prise en compte des enjeux environnementaux, et leur méthode d'approche nous ont beaucoup intéressé. Cette rencontre nous encourage à mettre en relation les différentes associations découvertes durant le voyage. Les méthodes et approches ont leurs différences malgré des objectifs semblables. Rendre les populations progressivement indépendantes des aides et autonomes est le fer de lance de cette jeune association sud africaine. Notre rendez vous terminé, nous prenons un minibus pour rejoindre le centre. Après une petite discussion avec notre chauffeur congolais, nous avons été très amusé du mélange inimaginable entre la rigueur hollandaise et la conduite africaine. Les minibus font la course pour récupérer les clients tandis que le reste de la circulation semble assez sereine. L'après midi, nous avons profité du temps disponible pour avancer les contacts à venir, planifier la suite des événements et s'essayer à un petit billard.

 

Vendredi 18/03, faute de réponse de la part d'une association d'accès à l'eau potable, nous décidons de tenter notre chance sur place. Malheureusement, les membres de l'Environmental Monitoring Group, et notamment les spécialistes du changement climatique sont en déplacement à Johannesburg. Nous avons tout de même une courte entrevue avec un étudiant qui nous présente les actions, la méthodologie et l'idéologie de l'association. Nous sortons de cette rencontre avec de nouveaux contacts. Après un retour en minibus, nous profitons de l'après midi pour visiter Bo Kaap. Ce quartier, haut en couleur, emblématique de la ville se situe au pied de Signal Hill dont nous décidons d'atteindre le sommet. Malgré un plan, nous semblons perdre le chemin voulu et finissons les dernier mètres de l'ascension en coupant à travers buissons, rochers et brousse, en veillant à taper des pieds pour s'assurer de ne pas interrompre la pause bronzette d'un petit serpent. Après une bonne dose de soleil, deux trois éraflures pour certains et des gourdes presque vides, nous arrivons au sommet en compagnie de plusieurs cars de touristes. Là haut, une splendide vue sur le Cap, face à Table Mountain nous attend. Pour le retour, nous prenons soin de bien suivre les sentiers.

​Samedi 19/03, étant en week-end, nous n'avons aucunes rencontres prévues. Munis de cartes de transport, nous partons pour le pied de Table Mountain. Là bas nous attend une randonnée, assez fréquentée par des étrangers comme des locaux. La montée, courte mais très raide offre encore une fois une vue splendide sur la ville. Après maintes « How are you guys », plusieurs allusions à notre nouveau président et quelques « Cômment ça faaa ? », nous atteignons le plateau. De là, nous admirons un panorama imprenable sur la péninsule du Cap Bonne Espérance, le Cap, Robben Island… profitons d'un pique-nique en compagnie de petit Dussies (sorte de marmotte africaine), et d'une belle panoplie d'oiseaux colorés. S'en suit une descente tout aussi raide que la montée. Dans un virage, un chamois fait irruption. Déjà, à quelques centaines de mètre de la ville, nous pouvons constater une belle panoplie de biodiversité ! Une journée bien remplie qui se termine en compagnie de Liberty, un jeune congolais qui loge à l'auberge et qui mène depuis 4 ans des études au Cap.​

Dimanche 20/03, nous profitons de ce dimanche pour visiter la prison la plus connue d'Afrique ayant accueilli l'un des prisonniers les plus admiré dans le monde. L'île de Robben Island ainsi que la cellule dans laquelle Nelson Mandela a passé 18 ans nous ouvrent leurs portes. Notre trajet en bateau, accompagné de nombreux dauphins et de quelques pingouins, nous offra un angle de la ville qui nous manquait. Nous y avons découvert des anecdotes, l'histoire de l'île, son organisation et les lieux symboles de la fin de l’apartheid. Une balade dans le quartier de Waterfront suivi cette visite qui avait déjà bien entamé notre journée. Nous avons une fois encore passé une partie de la soirée avec Liberty.


Lundi 21/03, n'ayant naturellement pas eu de nouvelles de nos contacts pendant le week-end, nous avons profité de cette journée pour les joindre par téléphone, organiser les rencontres, et trier nos fichiers et informations. Le soir, l'auberge a organisé un repas sud africain. L'occasion rêvée pour entamer une soirée agréable avec les autres hôtes de l'auberge. Ainsi, c'est avec des brésiliens, des allemands, des américains et des espagnols que se finira cette journée.

 

Retrouvez-nous la semaine prochaine pour suivre le début de nos aventures en Afrique du Sud !

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload