© 2023 by Nature Org. Proudly created with Wix.com

Journal de Bord - Team Asie - Semaine 15

July 3, 2017

Journal de Bord (24 juin – 2 juillet), depuis Singapour et le Népal.

 

Nous avons profité du week-end de 3 jours (en raison de l'Aïd El Fitr, la fin du ramadan) pour randonner et découvrir des endroits de Singapour divers et variés !

 

Aussi, le dimanche, nous avons visité les jardins à Gardens by the Bay et profité de la tombée de la nuit pour admirer les différentes illuminations qui sont progressivement apparues.

 

Mardi matin, nous avons eu un rendez-vous avec Alina, architecte à WOHA Architects, qui nous a guidé à Skyville@Dawson qui est un logement social financé par le gouvernement. (appelé « HDB » à Singapour)

 

 

 

Cet immense bâtiment comprend 960 logements répartis à travers 3 blocs et 4 tranches. Chaque tranche dispose d'un « sky garden » et peut accéder au « sky roof » au sommet : ainsi, tout le monde peut librement admirer la magnifique vue sur le reste de la ville ! A chaque étage, la « mixité sociale » (en terme d'origine) doit être respectée entre les chinois, indiens et malaisiens.

 

 

 

En fin d'après-midi, nous avons rencontré Cuifen Pui, co-fondatrice de l'association Singapore Youth for Climate Action, (SYCA) jeune singapourienne engagée dans la lutte contre le changement climatique. Elle nous a ainsi raconté son parcours, le contexte de création de SYCA, et la COP21 à laquelle Cuifen a participé. Ce moment très sympathique dans un petit restaurant végétarien de Singapour à Buona Vista nous a permis d'en savoir plus sur l'implication des jeunes Singapouriens et sur leurs motivations.

 

La petite anecdote est que Cuifen connaissait une des personnes que nous avions rencontrée aux Philippines, et également un contact que nous allons rencontrer au Népal : preuve que le réseau des jeunes luttant contre le changement climatique est efficace en Asie !

 

Le mercredi 28 juin, nous avons eu un rendez-vous à Nanyang University of Singapore (NUS) avec Dr. Wong Nyuk Hien, spécialiste du phénomène des « îlots urbains de chaleur » (Urban Heat Island Effect en anglais). Il nous a notamment expliqué en quoi la composition de l'enveloppe des bâtiments pouvait influer sur la température de certains quartiers, avec des différences pouvant être comprises de 4°C à 7°C. Ainsi, placer de la végétation sur les toits des bâtiments ou sur leurs façades extérieures peut réduire cet impact.

 

Nous sommes ainsi partis de Singapour le jeudi 29 juin en direction de Katmandou au Népal. Ces 11 jours sont passés très rapidement, et nous avons découvert un pays (ou plutôt une ville) très développé en matière d'architecture durable et de recherche sur certains sujets comme les énergies renouvelables ou sur l'efficacité énergétique.

 

Arrivés à Katmandou le jeudi après-midi, nous avons attendu nos bagages... en vain, puisqu'ils avaient été oubliés à l'aéroport de Kuala Lumpur où nous avions une très brève escale. Timothé était le seul chanceux à récupérer son sac, et nous avons du attendre le vendredi pour les récupérer ! 

 

A Katmandou, nous avons retrouvé notre ami Alexandre, du projet GECKO (Groupe d'Entraide des Communautés Khmers et d'Orient) qui avait fini sa mission et s'apprêtait à repartir en France le samedi. Il nous alors donné tous les bons plans dont il avait connaissance.

 

Avec lui, nous avons notamment visité la Stupa de Bodnath, plus grande Stupa du Népal.

 

 

 

Nous avons profité de nos premiers jours pour finir de planifier notre séjour avec les contacts dont nous disposons sur place, comme l'ICIMOD, laboratoire travaillant sur la fonte des glaciers au Népal.

 

Le samedi, nous avons rencontré notre premier contact, Rubina Karki, étudiante en sciences environnementales à Katmandou mais également directrice adjointe de ClimatEducate, une association internationale visant à sensibiliser sur le changement climatique à travers des infographies originales. Rubina est également membre de Climate Reality Nepal : elle a assisté à la formation donnée par Al Gore aux Philippines il y a un peu plus d'un an.

 

 

 

Une autre anecdote amusante est que Rubina est une amie de certains jeunes que nous avons rencontrés aux Philippines ! Le monde est donc relativement petit dans le milieu des jeunes engagés dans l'environnement !

 

Nous avons passé l'après-midi avec elle autour de la Stupa de Swayambunath, située sur une colline à l'Ouest de la ville. Nous avons échangé sur ses activités, mais également sur la culture népalaise qui est vraiment passionnante. Nous avons sympathisé avec Rubina qui est vraiment très accueillante et aime partager sa culture tout en étant curieuse sur la nôtre !

 

Le lendemain, Rubina nous a proposé d'effectuer une randonnée dans le parc national de Shivapuri Nagarjun. Nous sommes alors partis de notre quartier de Thamel à Katmandou à 7h du matin pour arriver à l'entrée du parc aux alentours de 9h30. Nous avons donc grimpé jusqu'à 2400m environ à travers une végétation luxuriante accompagnée d'une spécialiste de certaines espèces végétales ! Nous avons fini cette randonnée vers 18h, en ayant la chance d'éviter de grosses averses qui sont apparues dans la soirée.

 

 

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload